L'Edito du Pasteur

Le changement

Le changement

Nous avançons, à très grand pas, vers l’été et chacun se préoccupe de son physique pour avoir une belle silhouette digne de la plage. Dans les réseaux sociaux, il y avait deux photos identiques d’un monsieur de forme généreuse, mises côte à côte, et contre tout attente, le “avant” n’est pas très différent du “après”. En bas, il est écrit: “Seulement en 2 semaines, il a perdu….. ses lunettes.” Oui! le changement attendu n’était pas au rendez-vous.

Il se peut que nous avons rencontré notre Seigneur Jésus Christ, plusieurs années auparavant, sans avoir constaté un réel changement dans notre vie. Ce n’est pas normal! Et le pire c’est que nous empêchons les bénédictions de Dieu car nous ne sommes pas engagés dans la foi. C’est pour cela que plusieurs se plaignent de n’avoir jamais senti ni la présence de Dieu, ni la manifestation de Dieu dans leurs vies.

Le récit de guérison de l’aveugle nommé Bartimée, dans Marc 10:46-52, illustre le vrai changement attendu pour toute personne qui reçoit l’appel de Jésus.

Tout d’abord, il est important de souligner que le nom Bartimée pourrait être traduit par “le fils d’un personnage hautement estimé”, et en paradoxe, c’est un mendiant assis au bord du chemin. La position assise est celle de celui qui a échoué, qui a besoin d’aide, et le fait qu’il soit aveugle fait allusion à son ignorance concernant son identité. Sa rencontre avec Jésus a tout changé, c’est le moment décisif du changement. Après l’appel de Jésus, au verset 50, “l’aveugle jeta son manteau, et, se levant d’un bond, vint vers Jésus.” Une louable réaction! Il faut savoir que le manteau qui pourrait dire aussi tunique, dans le judaïsme du 1er siècle, est le symbole d’identité et de protection de la personne. Ayant pris la décision de se lever, cette personne vulnérable s’est vidé de son identité et du peu de protection qu’il avait pour venir à Jésus. Il a tout abandonné car il était convaincu de la vie en abondance en Celui qui l’a appelé. Après sa guérison, il avait, devant lui, une nouvelle vie pleine d’assurance et d’espérance: un disciple de Jésus (v.52). Quel changement formidable!

Comme Bartimée, nous aussi, avant de rencontrer Jésus, nous n’étions pas conscient d’être un enfant du Dieu très haut. C’est en réponse à l’appel de l’Evangile de Jésus Christ, par le biais des prédications, que nous devons prendre des décisions de se lever, de se dépouiller de notre vieil homme (comportement et façon de pensée selon la chair), et de s’approcher de plus en plus de Dieu par l’obéissance à sa Parole. Il est impossible de garder l’ancien manteau si nous voulons expérimenter la présence de Dieu et sa manifestation dans notre vie de tous les jours. Un vrai changement est nécessaire pour que la foi en Dieu, par Jésus Christ, ne soit pas une superstition. C’est pour cela que Jésus a insisté dans Jean 3:3: ” En vérité, en vérité, je te dis: Si quelqu’un n’est né de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.” Aujourd’hui, Jésus nous appelle à ce changement, il nous dit “Va, ta foi t’a sauvé.” (Marc 10:52). Osons faire le premier pas de changement pour que les bénédictions abondent, car il est écrit: “Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, et purifiez votre cœur, vous qui avez le cœur partagé.” Jacques 4:8

“Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez point vos cœurs.” Hebreux 4:7

Que Dieu vous bénisse.

Pasteur Henintsoa RASOLONJATOVO

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *