L'Edito du Pasteur

Du Profane au Sacré

“Ne le savez-vous pas? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu.” 1Cor.6/19

Dans l’optique de la théologie réformée, il n’y plus de frontière entre le sacré et le profane, c’est la présence de Dieu qui sacralise le milieu profane. Il n’y a plus ni bâtiments ni choses qui ont leurs sacralités intrinsèques, c’est la présence de Dieu, par son Esprit Saint, qui les rend sacrés.

Ce mot “sacré” a été traduit du mot hébreu kadosh qui veut dire, tout simplement, mis à part. Lors de l’inauguration du Temple dans 2Ch7, Dieu a sanctifié (mis à part) le bâtiment pour que son nom, ses yeux et son cœur y réside à jamais.

A ceux qui ont reçu Jésus Christ comme Seigneur et Sauveur, Dieu demeure en eux par son Esprit Saint qu’ils ont reçu lors du baptême (Jean1/12). Il sont des Temples ambulants car Dieu les a sanctifiés, par sa présence, au milieu du monde. Ils rendent sacré le monde profane par leurs témoignages de l’Amour de Dieu et leurs engagements en continuant les œuvres que le Christ a commencé.

Réjouissons nous du génie de Dieu lors de la Pentecôte, le jour où les biens aimés de Dieu passent du profane au sacré.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *