Réflexions chrétiennes

Appel à l’aide

Appel à l'aide

“Et invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras.” Psaumes 50:15

Un fameux psychologue, nommé Freud, a soutenu le comportement infantile qu’il nommait: le désaide.  Tout simplement, c’est un comportement, inné chez l’enfant, qui espère la protection et le secours de son père face aux dangers de la vie. Il n’avait pas tort dans le sens où il a mis l’accent sur la dépendance totale de l’enfant, envers son père, compte tenu de ses limites. Nous aussi, nous avons un Père protecteur qui veille sur nous tous les jours. Ce qui est formidable, c’est que ce Père vient vers nous et nous invite à solliciter son secours.

Ici, le verbe “invoquer” vient du mot Hébreu Qarah qui veut dire crier, mais aussi prononcer à haute voix. Au jour de la détresse, ne soyons pas timide dans notre supplication. C’est Dieu même qui nous enseigne ici à l’invoquer avec assurance, force et intégrité. C’est ce même Dieu qui garantit notre délivrance si on fait appel à lui. Il est clair que Dieu permet les épreuves pour qu’on puisse compter sur sa bonté afin de le glorifier. Le mot “hasard” n’existe pas en Dieu, mais toute chose a un sens précis (Romains8/28).

Alors, seriez-vous prêt à glorifier Dieu par le moyen de votre galère? Invoquez le car ceux qui espèrent en lui ne seront jamais confondus (Psaumes25/3). Au jour de la détresse, mettez-vous votre confiance en votre argent, vos relations, votre famille, vos amis ou en Dieu? Soyez sans crainte “Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.”(Romains10/13).

Que Dieu vous bénisse.

Pasteur Henintsoa RASOLONJATOVO

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *